ELEPHANT9 - Atlantis - © Rune Grammofon 2012 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Paskinel   
24-12-2012


ELEPHANT9 est composé de musiciens expérimentés, aux emplois du temps bien chargés. Bassiste dans de nombreux projets, Nikolai HÆNGSLE EILERTSEN est également membre actif du groupe BIG BANG. Torstein LOFTHUS frappe les fûts au sein du groupe métal SHINING. Claviériste de SUPERSILENT, Ståle STORLOKKEN s'est récemment fait remarquer pour sa participation active à l'excellent double album de MOTORPSYCHO, le bien nommé "The Death Defying Unicorn".
Après la parution confidentielle en 2011 du "Live at the BBC" uniquement au format vinyle, le trio norvégien revient avec "Atlantis".
Les deux premiers titres rassureront les fans, le jazz rock instrumental furieux aux entournures psychédéliques et expérimentales est toujours de mises. Comme de bien entendu, l'interprétation est magistrale et fait feu de tout bois.
La présence du guitariste Reine FISKE en invité de marque est une excellente surprise. Ancien membre de LANDBERK, MORTE MACABRE et PAATOS, il officie actuellement avec DUNGEN et The AMAZING. Son style de jeu dépouillé et subtil ou parfois  torturé et hendrixien, se marie très bien avec l'esprit aventureux de ELEPHANT9. Et cela profite à cette troisième composition au titre éponyme. Longue introduction mystérieuse sur des accords d'orgues vaporeux, la guitare, d'abord délicate devient progressivement plus soutenue. Puis la section rythmique se met en branle laissant libre court à une improvisation débridée  et rageuse. Si la structure est largement éculée depuis belle lurette, le résultat est certainement ce que j'ai entendu de mieux de ELEPHANT9.
Le très nostalgique "A Foot In Both" m'épate à nouveau. Dans une ambiance folk proche de Roy HARPER ou du LED ZEPPELIN III, la paire FISKE - HÆNGSLE EILERTSEN se la joue acoustique sur une rythmique en boucle, agrémentée de quelques arrangements aux claviers, une belle réussite.
Avec l'insolite "Psychedelic Backfire", ELEPHANT9 développe une ambiance sombre et plombée des plus réussies, mettant en valeur l'orgue Hammond de Ståle STORLOKKEN.
A partir de là,  il faut s'accrocher où l'on peut car le turbo est à nouveau remis. Complètement barré, le court "A Place In Neither" défile à cent à l'heure.
Sans nous accorder le moindre répit, le groupe enfonce le clou avec le tumultueux "Freedom's Children". Basse soutenue et grondante, orgue Hammond saturé, guitare acide et batterie syncopée mettent à rude épreuve notre système auditif. Comme il se doit, tout cela se termine dans un joyeux capharnaüm jubilatoire. Ca passe ou ça casse. Un vrai régal pour ma part.
Sans vraiment noter d'évolution notable par rapport au précédent album, "Atlantis" se situe un cran au dessus. Les morceaux me semblent globalement plus inspirés et la guitare apporte un vrai bonus à la palette sonore. ELEPHANT9 est plus que jamais une référence. Une valeur sûre.

 

 

 

 
 

Chroniqueur : Paskinel

 
 
Line-up


Ståle Storløkken - Fender Rhodes, Hammond Orgue, Synthesizer
Nikolai Hængsle Eilertsen - Bass Guitar
Torstein Lofthus - Drums

Reine Fiske - Electric Guitar (on 3,5 & 7), Nylon String Guitar (on 4)

 

 

 

Tracklist


01. Black Hole (9:05)
02. The Riddler (6:13)
03. Atlantis (12:56)
04. A Foot In Both (6:11)
05. Psychedelic Backfire (10:33)
06. A Place In Neither (2:01)
07. Freedom's Children (13:38)





 

Site officiel :
www.myspace.com/elephant9theband

Pays :
NORVEGE

 


Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.

Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved.

Dernière mise à jour : ( 25-12-2012 )
 
< Précédent   Suivant >